Vous le savez sans doute, la production de contenu est aujourd’hui un préalable indispensable à toute campagne de marketing usant du social media. Le contenu est la base de l’inbound marketing : c’est lui qui va booster votre référencement, et fera venir à vous de nouveaux clients… à condition d’adopter la bonne stratégie. Pour cela, vous devez notamment proposer des contenus de qualité, à forte valeur ajoutée, et qui suivent une ligne éditoriale définie.

Vous voulez connaître la caractéristique essentielle d’une ligne éditoriale qui booste votre taux de conversion sur les réseaux ? Je vous donne un indice : régularité et quantité (toujours sur du contenu intéressant, j’insiste !). Pour faire simple, afin de fidéliser de nouveaux prospects, vous devez publier des contenus fréquemment.

Problème : si vous êtes présent sur de nombreux réseaux sociaux (ce que je vous conseille), il devient vite un boulot à temps complet de gérer la création de contenu sur ces innombrables supports. Eh oui, community manager, c’est un vrai métier !

Heureusement, il existe un moyen d’optimiser tout ça : créer des calendriers éditoriaux. On voit ça tout de suite.

Pourquoi organiser des calendriers éditoriaux ?

Peut-être vous dites-vous que vous pouvez vous passer de gérer et organiser le calendrier éditorial de votre création de contenu. Une photo Insta par ci, un tweet par là, et les vaches (ou tout autre animal de votre choix) seront bien gardées !

Vous pouvez certes tenter de gérer votre marketing de contenu de la sorte, mais ce faisant, vous allez au-devant d’au moins 3 risques majeurs : la perte de temps, le manque de régularité, et la perte de qualité.

  • Perte de temps, car réfléchir lors de chaque publication à ce que vous allez bien pouvoir partager, à quelle heure, sur quel réseau, vous prendra éminemment plus de temps que si vous décidez d’une planification à l’avance. Grâce à un calendrier éditorial précis et décidé en amont, plus de place à l’improvisation, qui vous coûte au final tellement de temps !
  • Manque de régularité, puisque par définition, vous devez vous-même vous charger de l’envoi de chaque post sur tous vos réseaux. Malgré toute votre bonne volonté, le jour où vous avez un coup de mou, un imprévu ou quoi que ce soit, vous risquez de zapper de partager du contenu ; à l’inverse, un jour de désœuvrement, vous serez tenté de poster beaucoup plus. Et faire le yo-yo dans votre rythme de publication n’est vraiment pas bon pour la fidélisation de votre audience.
  • Perte de qualité, enfin, car publier quotidiennement du contenu attractif ne s’improvise pas – ou mal. Sans créer des stratégies de contenu en avance, vous vous triturez les méninges pour trouver un sujet, et lassé de perdre du temps, vous repostez la dernière image qui vous tombe sous les yeux. Oui, même si elle ne vaut pas grand-chose.

C’est là qu’intervient le marketing automation, et le calendrier éditorial de vos réseaux.

Créez et organisez le calendrier éditorial de vos réseaux

Voilà qui fait envie ! Mais au fait, qu’est-ce qu’un calendrier éditorial pour vos réseaux sociaux ? Comme son nom l’indique, basiquement, un calendrier éditorial est un planning précis de vos publications, préparé en amont. Il doit a minima contenir les plateformes sur lesquelles vous allez poster, les contenus exhaustifs de vos messages, ainsi que les heures et jours de publication.

Comme je vous le disais, il vous permet d’économiser beaucoup de temps. Vous gagnez en régularité (en créant la notion de « rendez-vous » avec votre audience, ce qui est parfait pour la fidéliser). Vous offrez toujours du contenu de qualité, en prenant le temps de réfléchir à ce que vous proposez.

Je ne vais pas vous jouer de la flûte (le collège, ça commence à remonter) : préparer plusieurs jours ou semaines de publication en une fois, oui, cela demande du temps, du travail et de la discipline. Mais croyez-moi, ces efforts seront largement amortis par la suite, et vous vous remercierez de les avoir fournis !

Pour préparer votre calendrier de publication, voici quelques étapes simples à mettre en place.

Étape 1 : choisissez vos réseaux sociaux

Si vous n’avez pas encore le temps ou les moyens de vous développer sur « tous » les réseaux sociaux, prenez le temps d’en analyser les principaux.

Chacun a ses spécificités : Facebook est le plus généraliste, et conserve encore la plus grande audience au monde ;

Pinterest touche plus facilement le public féminin ;

LinkedIn est parfait pour viser le monde professionnel, et un public globalement plus aisé, et ainsi de suite.

Sélectionnez le ou les réseaux sociaux sur lesquels vous voulez prioriser votre webmarketing, car cela aura une forte influence sur votre nombre, votre fréquence, et la nature de vos publications.

Étape 2 : créez votre contenu

Dans cette étape, vous allez, concrètement, préparer les futurs messages que vous posterez. Ici, la règle prioritaire est d’apporter de la valeur et de l’intérêt à vos lecteurs. (Je sais, je le répète souvent, mais c’est tellement primordial !)

C’est la base de l’inbound marketing. Vous devez offrir un contenu réellement intéressant et pertinent à vos lecteurs. Ainsi, vous développez votre image de marque. C’est mieux que de les assommer de publicités ou posts promotionnels, non ? (Vous pouvez quand même user de ces derniers de temps à autre.)

Vous pouvez partager des infographies en rapport avec vos lecteurs ou votre activité, des citations inspirantes, une présentation vidéo de votre entreprise… Tout ce qui suscite la curiosité, l’intérêt, ou répond à une problématique, est bon à prendre.

Classez vos futurs contenus selon ces différentes catégories, cela vous aidera à mieux les dispatcher dans votre calendrier.

Étape 3 : planifiez le calendrier éditorial de vos réseaux sociaux

Maintenant, il ne vous reste plus, concrètement, qu’à choisir l’ordre et la nature du contenu préparé. Vous allez poster celui-ci au fur et à mesure.

Vous devez dispatcher votre contenu sur les diverses plateformes en fonction des heures d’activité sur celles-ci, de ce qui est plus apprécié sur tel ou tel réseau…

Tâchez de bien panacher les types de contenus à travers le temps. Ne passez pas 7 jours à envoyer des sondages, puis les 7 autres à ne faire que de la citation ! Variez les plaisirs pour toujours maintenir en haleine vos lecteurs.

Interrogez-vous sur le nombre maximal de publications que vous souhaitez soumettre quotidiennement sur chaque réseau (car spammer vos followers n’est pas une solution !), sur les jours où vous voulez être plus actif, sur les jours dédiés à tel ou tel réseau…

Expérimentez, et suivez vos chiffres pour en déduire les calendriers les plus efficaces !